Menu Close

Quelles sont les principales défaillances de marché ? – Fiche de révision

Sommaire
Introduction
Définition des défaillances de marché
Principales causes des défaillances de marché
Types de défaillances de marché
Conséquences des défaillances de marché
Exemples de défaillances de marché
Solutions pour réduire les défaillances de marché
Conclusion

Introduction

Les défaillances de marché sont des situations où les marchés ne parviennent pas à allouer les ressources de manière efficiente. Elles peuvent être causées par des problèmes de concurrence, de réglementation, de structure de marché ou d’information.

Les défaillances de marché peuvent avoir des effets négatifs sur l’économie, notamment en augmentant les coûts, en réduisant la production et en diminuant la qualité des biens et services.

Il existe différents types de défaillances de marché, notamment le monopole, l’oligopole, le monopsony, le dumping, l’externalité négative, l’asymétrie d’information et le problème du commons.

Le monopole est une situation où il n’existe qu’un seul fournisseur d’un bien ou d’un service. Cela peut entraîner une hausse des prix et une diminution de la qualité du bien ou du service.

L’oligopole est une situation où il existe un petit nombre de fournisseurs d’un bien ou d’un service. Cela peut entraîner une hausse des prix et une diminution de la qualité du bien ou du service.

Le monopsony est une situation où il n’existe qu’un seul acheteur d’un bien ou d’un service. Cela peut entraîner une diminution des prix et une diminution de la qualité du bien ou du service.

Le dumping est une situation où les entreprises vendent leurs produits à des prix inférieurs à leur coût de production dans le but de déloger les concurrents du marché. Cela peut avoir des effets négatifs sur l’économie, notamment en réduisant la production et en diminuant la qualité des biens et services.

L’externalité négative est une situation où les consommateurs ou les producteurs d’un bien ou d’un service ne prennent pas en compte les coûts externes de leur activité. Cela peut entraîner une diminution de la qualité de l’environnement et une hausse des coûts pour les autres consommateurs.

L’asymétrie d’information est une situation où les consommateurs ou les producteurs d’un bien ou d’un service ont une information différente. Cela peut entraîner une diminution de la qualité du bien ou du service, une diminution de la production et une hausse des coûts.

Le problème du commons est une situation où les individus ont un intérêt collectif dans l’utilisation d’une ressource, mais où chacun a également un intérêt à ne pas participer à son entretien ou à sa protection. Cela peut entraîner une surexploitation de la ressource et une diminution de sa qualité.

Définition des défaillances de marché

Les défaillances de marché sont des situations dans lesquelles le marché ne parvient pas à fournir une allocation optimale des ressources. Elles peuvent être causées par des facteurs tels que la monopole, l’asymétrie d’information, les externalités et les taxes.

La monopole est une situation dans laquelle il n’y a qu’un seul vendeur sur le marché. Cela peut entraîner des prix élevés et une production inefficace.

L’asymétrie d’information est une situation dans laquelle les agents du marché n’ont pas les mêmes informations. Cela peut entraîner des agents mal informés qui prennent des décisions suboptimal.

Les externalités sont des effets de bien ou de mal qui sont imposés sur les autres agents du marché. Elles peuvent être positives (bienfaisantes) ou négatives (nuisibles).

Les taxes sont des impôts qui peuvent distordre le marché en augmentant les prix des produits taxés.

Principales causes des défaillances de marché

Les défaillances de marché peuvent être liées à plusieurs facteurs. La concurrence, les incitations, la liquidité et la structure des marchés sont quelques-uns des éléments qui peuvent entraîner des défaillances de marché.

La concurrence est l’un des principaux facteurs qui peuvent entraîner des défaillances de marché. Lorsque les entreprises sont en concurrence, elles ont tendance à réduire leurs prix afin d’attirer les clients. Cette baisse des prix peut entraîner une diminution des marges bénéficiaires des entreprises et, à long terme, une diminution des investissements. En outre, la concurrence peut également entraîner une diminution de la qualité des produits et des services.

Les incitations sont également un facteur important qui peut entraîner des défaillances de marché. Les incitations peuvent être des subventions, des crédits d’impôt ou des crédits fiscaux. Ces incitations peuvent encourager les entreprises à produire des biens ou des services qui ne sont pas nécessaires ou souhaitables. En outre, les incitations peuvent également encourager les entreprises à produire des biens ou des services de mauvaise qualité.

La liquidité est également un facteur important qui peut entraîner des défaillances de marché. La liquidité est la facilité avec laquelle les biens ou les services peuvent être achetés ou vendus sur un marché. Lorsque les marchés sont peu liquides, les entreprises ont tendance à éprouver des difficultés à écouler leurs produits ou services. En outre, les marchés peu liquides peuvent également entraîner une augmentation des prix.

La structure des marchés est également un facteur important qui peut entraîner des défaillances de marché. La structure des marchés peut être complexe ou simple. Les marchés complexes peuvent être difficiles à comprendre et peuvent entraîner des erreurs d’investissement. Les marchés simples sont plus faciles à comprendre et peuvent permettre aux investisseurs de prendre des décisions plus éclairées.

Types de défaillances de marché

Il y a plusieurs types de défaillances de marché qui peuvent se produire. La première est l’asymétrie d’information, ce qui signifie que les différents participants au marché n’ont pas les mêmes niveaux d’information. Cela peut entraîner des effets indésirables tels que le moral hazard, où les agents agissent de manière imprudente car ils ne sont pas pleinement conscients des conséquences de leurs actions. La seconde est la concurrence imparfaite, ce qui signifie que les agents du marché ne sont pas en mesure de se mettre d’accord sur un prix unique pour un bien ou un service. Cela peut entraîner des effets tels que le monopole ou l’oligopole, où les agents du marché sont en mesure de fixer des prix élevés et de faire des bénéfices excessifs.

Conséquences des défaillances de marché

Les défaillances de marché peuvent entraîner de nombreuses conséquences négatives, notamment pour les consommateurs, les entreprises et l’économie en général.

Les principales conséquences des défaillances de marché sont les suivantes :

– Une diminution du bien-être des consommateurs : les défaillances de marché peuvent entraîner une diminution du bien-être des consommateurs, car elles peuvent faire augmenter les prix des produits et services, réduire la qualité des produits et services offerts, etc.

– Une diminution de la production et de l’emploi : les défaillances de marchet peuvent entraîner une diminution de la production et de l’emploi, car elles peuvent réduire la demande de produits et services, entraîner la faillite d’entreprises, etc.

– Une diminution de la croissance économique : les défaillances de marché peuvent entraîner une diminution de la croissance économique, car elles peuvent réduire la production, l’emploi, les investissements, etc.

– Une augmentation des inégalités : les défaillances de marché peuvent entraîner une augmentation des inégalités, car elles peuvent favoriser certains groupes de consommateurs ou d’entreprises aux dépens d’autres.

– Une diminution de la concurrence : les défaillances de marché peuvent entraîner une diminution de la concurrence, car elles peuvent favoriser la concentration des entreprises, réduire la variété des produits et services offerts, etc.

– Une diminution de la efficacité économique : les défaillances de marché peuvent entraîner une diminution de la efficacité économique, car elles peuvent faire perdre aux entreprises et aux consommateurs des opportunités d’économiser sur les coûts de production et de consommation, etc.

Exemples de défaillances de marché

Les défaillances de marché sont des situations dans lesquelles le marché ne parvient pas à allouer les ressources de manière efficiente. Elles peuvent être causées par des asymétries d’information, des externalités, des coûts de transaction ou des gouvernements interventionnistes. Les exemples de défaillances de marché les plus courants sont l’insuffisance de concurrence, la monopolisation, l’oligopole, le monopole naturel, le monopole public et le monopole de two-step.

L’insuffisance de concurrence est une forme de défaillance de marché caractérisée par un nombre limité de concurrents. Cela peut se produire lorsque les barrières à l’entrée sont élevées, ce qui empêche les nouvelles entreprises de pénétrer le marché. L’insuffisance de concurrence peut également se produire en raison de la collusion entre les entreprises existantes. La collusion est lorsque les entreprises se mettent d’accord pour fixer les prix ou partager le marché entre eux, ce qui réduit la concurrence.

La monopolisation est une forme de défaillance de marché caractérisée par la présence d’un seul fournisseur sur le marché. Cela peut se produire lorsque les barrières à l’entrée sont élevées et/ou lorsque le fournisseur existant a un avantage concurrentiel. Les avantages concurrentiels peuvent être les coûts de production plus faibles, une technologie unique ou un accès exclusif à des ressources essentielles.

L’oligopole est une forme de défaillance de marché caractérisée par la présence de quelques fournisseurs sur le marché. Cela peut se produire lorsque les barrières à l’entrée sont élevées et/ou lorsque les entreprises existantes ont des avantages concurrentiels. Les avantages concurrentiels peuvent être les coûts de production plus faibles, une technologie unique ou un accès exclusif à des ressources essentielles.

Le monopole naturel est une forme de défaillance de marché caractérisée par la présence d’un seul fournisseur sur le marché en raison de la nature de la production. Cela peut se produire lorsque la production d’un bien ou d’un service nécessite des coûts de production élevés ou lorsque le bien ou le service est produit de manière unique.

Le monopole public est une forme de défaillance de marché caractérisée par la présence d’un seul fournisseur sur le marché en raison de l’intervention du gouvernement. Cela peut se produire lorsque le gouvernement crée une entreprise pour produire un bien ou un service, ou lorsqu’il octroie un monopole à une entreprise existante.

Le monopole de two-step

Solutions pour réduire les défaillances de marché

Les défaillances de marché sont fréquentes et peuvent avoir de graves conséquences. Heureusement, il existe des solutions pour les réduire.

La première solution est d’améliorer la communication entre les différents intervenants du marché. En effet, une meilleure communication permettra de mieux comprendre les enjeux et les risques du marché, et de mieux réagir en cas de défaillance.

La seconde solution est de renforcer la régulation des marchés. En effet, une meilleure régulation permettra de mieux contrôler les activités des différents intervenants, et de réduire les risques de défaillance.

Enfin, la thirde solution est d’améliorer la transparency des marchés. En effet, une meilleure transparency permettra aux différents intervenants de mieux comprendre les enjeux et les risques du marché, et de mieux réagir en cas de défaillance.

Conclusion

Le marché des actions est une entité complexe et dynamique, et il est donc normal qu’il y ait des défaillances de temps en temps. Cependant, certaines défaillances du marché peuvent avoir des effets négatifs importants sur les investisseurs et sur l’économie en général. Il est donc important de connaître les principales défaillances de marché et de savoir comment elles peuvent être évitées.

Une des plus grandes défaillances du marché est l’effet d’aubaine. L’effet d’aubaine se produit lorsque les investisseurs achètent des actions à des prix artificiellement élevés en raison de l’anticipation d’une hausse des prix. Cette hausse des prix peut être due à une rumeur, à une information erronée ou à toute autre forme d’illusion. Lorsque les investisseurs réalisent que les prix ne vont pas augmenter comme prévu, ils vendent leurs actions, ce qui entraîne une chute des prix. L’effet d’aubaine est particulièrement dangereux car il peut entraîner des pertes importantes pour les investisseurs et même des faillites d’entreprises.

Une autre défaillance du marché est la panique boursière. La panique boursière se produit lorsque les investisseurs vendent massivement leurs actions en raison de la crainte d’une baisse des prix. La panique boursière peut être provoquée par des événements économiques ou politiques importants, par des rumeurs ou par toute autre forme de peur irrationnelle. La panique boursière est particulièrement dangereuse car elle peut entraîner une chute des prix des actions et même des faillites d’entreprises.

La dernière défaillance du marché que nous allons mentionner est l’effet de bandwagon. L’effet de bandwagon se produit lorsque les investisseurs achètent des actions en raison de la crainte de manquer une hausse des prix. Les investisseurs ont tendance à suivre le mouvement lorsqu’ils voient les prix des actions augmenter, même s’ils ne comprennent pas toujours les raisons de cette hausse. L’effet de bandwagon est dangereux car il peut entraîner une surchauffe du marché et une bulle spéculative.

En conclusion, il est important de comprendre les principales défaillances du marché des actions et de savoir comment elles peuvent être évitées. L’effet d’aubaine, la panique boursière et l’effet de bandwagon sont les défaillances du marché les plus dangereuses et les plus susceptibles de provoquer des pertes importantes pour les investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *